Femmes devant une infolettre.Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler du marketing par courriel : un incontournable afin de rejoindre notre auditoire de façon optimale. Vous allez constater que je parle de MailChimp à quelques reprises, car c’est celui que j’utilise pour mon marketing par courriel, mais il y en a d’autres qui font un travail similaire.

D’ailleurs, en ce sens, je vous invite à lire l’article de blogue de Danielle Guérin qui nous donne des conseils pour planifier ses futurs sujets de blogue et comment utiliser celui-ci comme aimant à prospect.

Alors, commençons par la première partie, soit le titre de votre envoi. Je vous parlerai du contenu à privilégier lors du prochain envoi :

Le titre

Il y a plusieurs opinions sur le choix d’un titre. À mon avis, vous pouvez choisir un titre plus vague pour attirer la curiosité des gens ou un titre plus descriptif si vous savez que vous répondrez exactement au besoin des gens. Je ne crois pas qu’il y a une meilleure approche puisque tout dépend de votre type de clientèle visé. Mais, une chose est sûre, évitez les titres à sensation ; les gens n’aiment pas du tout. Spécialement si le titre dévie de votre contenu juste pour attirer l’attention et faire cliquer le lecteur. C’est un irritant majeur et vous perdrez votre crédibilité très rapidement. Celle-ci est longue à bâtir, et très rapide à perdre… Je crois que vous le saviez déjà. J

Il y a quand même plusieurs angles à considérer pour le choix d’un titre d’infolettre ou autre :

  • Un titre court : spécialement pour les téléphones mobiles. On dit que 50 % des gens lisent leurs courriels avec ceux-ci.
  • Un titre sans majuscule : un irritant. On dit que votre courriel a plus de chances de se retrouver dans les spams.
  • Un titre accrocheur : le plus important. Mettez toutes les chances de votre côté pour donner le goût à vos contacts d’ouvrir votre courriel. Prenez le temps qu’il faut pour vous faire une liste de titres et ainsi faire un choix judicieux. Vous pouvez demander l’avis de vos collaborateurs sur ce qui les attire.

En lien avec le dernier point, il est possible de faire un test A/B, ce qui veut dire envoyer un titre à une partie de vos contacts et un autre à une autre partie, question de voir le taux de réponse et ainsi choisir le titre gagnant à envoyer au reste de vos contacts. Avec MailChimp, les statistiques sont claires et c’est facile de s’y retrouver.

 

 

Nancy Poirier
Fondatrice